Kaijū

2011
Tirages numériques, dimensions variables

Kaijū est un terme japonais qui désigne des créatures étranges, à la manière des monstres géants des films japonais. La notion japonaise de monstre est différente de celle des Occidentaux, un kaijū est plutôt vu comme une force de la nature devant laquelle l'homme est impuissant.
Cette série est issue de fragments photographiques de paysages urbains japonais dont les couleurs sont issues des néons qui recouvrent les grandes métropoles. Après avoir été réduite à une basse définition numérique, chaque photo est ensuite dédoublée puis symétrisée. Tandis que l’affirmation du pixel nous enfonce dans une abstraction, la symétrie visuelle quant à elle nous ramène vers une forme anthropomorphique.
Ces lieux qui se transformeraient en kaijūs n’est pas sans rappeler la catastrophe nucléaire de Fukushima provoquée par un tsunami en 2011. Les pixels sont à l’image photographique ce que les particules radioactives sont à l’air.